Monaco, le “Rocher”

Qui dit Monaco, dit forcément casinos, yachts, milliardaires, oligarques russes, pilotes de formule 1, James Bond et trottoirs impeccables. Mais en grattant un peu, on découvrira un univers riche en art et en beauté naturelle, avec des restaurants et des hébergements abordables. Le prince Albert II s’efforce de faire du “Rocher” un lieu de vacances familial et respectueux de l’environnement. Monaco est une monarchie constitutionnelle dont le territoire ne mesure que 2km². On triche un peu pour celui-ci en le classant dans les villes incontournables à visiter en France, mais très  peu de signes indiquent clairement que vous avez changé de pays. Situé à 50km de Cannes, c'est une escapade parfaite si vous êtes en vacances dans le coin ! 

Monaco, le “Rocher”

Sur la plage

Les plages situées à l’est du Larvotto, véritable paysage de cartes postales, sont en partie publiques, en partie privées. Pas toujours facile de s'y retrouver. En revanche, si vous empruntez le sentier côtier qui démarre de l’hôtel Riviera Marriott (côté français), vous accèderez à de paisibles criques et à la plage de la Mala, caché parmi les falaises. En chemin, vous apercevrez des joueurs de beach-volley, des villas Belle Époque, des catamarans, des joggeurs, des bateaux de pêche.

Monaco, le “Rocher”

Faites vos jeux…

Le casino de Monte-Carlo, symbole de Monaco, est l'œuvre de Charles Garnier, architecte de l’Opéra de Paris. C’est le plus célèbre du monde. Véritable trésor d’architecture, inauguré en 1863, il abrite un atrium en marbre encadré de 28 colonnes ioniques en onyx. D’un côté, on accède à l’opéra, dominé par le rouge et l’or, les bas-reliefs et les sculptures, rappelant l’autre chef-d'œuvre de Garnier, l'Opéra de Paris. De l’autre, on pénètre dans les salles de jeux. Au cœur du casino, la salle Blanche, donnant sur la mer, est l’endroit le plus élégant de la ville pour prendre un verre en écoutant de la musique live.

Monaco, le “Rocher”

Visite du palais

Ce n’est pas Versailles, mais les grands appartements du palais princier de Monaco ont tout de même de quoi impressionner. Après la visite, allez jeter un coup d'œil à la collection de voitures anciennes du prince Rainier III (avec ses Rolls-Royce, ses Cadillac et ses Maserati) et au Musée océanographique de Monaco, temple de la mer unissant l’art et la science, fondé en 1910 par le prince Albert Ier, souverain, scientifique et océanographe.

Monaco, le “Rocher”

La gastronomie

Pour dîner devant un paysage de carte postale, ne manquez pas le restaurant “La Chaumière”, le seul qui offre une vue plongeante sur le palais. Mais attention, une soupe en entrée, dans un restaurant haut de gamme de Monaco, coûte autant qu’un repas pour deux personnes dans un établissement plus modeste. Tous les matins, des parasols rouge et jaune tapissent la place d’Armes qui accueille les étals de produits alimentaires du marché de la Condamine. Le marché possède aussi une partie couverte où plusieurs stands de restauration proposent sandwichs, plats végétariens et produits frais !

Monaco, le “Rocher”

Comment se déplacer 

Si vous n’avez pas de yacht, l’autobus et les systèmes de vélos électriques gratuits sont efficaces. Pour longer la Côte d’Azur au volant d’une voiture de sport, des agences proposent de louer une Ferrari ou une Lamborghini. D’ailleurs, à Monaco, les automobilistes ne craignent pas de laisser leur clé sur le contact. Pour les passionnés de Formule 1, notez seulement que pendant le Grand Prix, au printemps, une suite avec vue sur la mer peut valoir des milliers, voire des dizaines de milliers d’euros.