Toulouse, la ville rose

Toulouse est le campus de la nation. Trois grandes universités, un pôle high-tech florissant où siège Airbus, la quatrième ville du pays déborde d’inventivité et connaît la croissance la plus dynamique de tout le pays. Sous les flèches de son église médiévale, les rues pavées regorgent de musées, théâtres, boutiques de mode et bonnes tables où l’on sert de tout, de la haute cuisine au consistant cassoulet. Au cœur de l’ensoleillé sud-ouest français, plus proche de Barcelone que de Paris, Toulouse est imprégnée d’un esprit latin simple, convivial et décontracté. On aime flâner au marché ou dans les boutiques, s’attarder à une terrasse de café et, bien sûr, mettre les pieds sous la table.

Toulouse, la ville rose

L'architecture 

Toulouse doit son surnom de “ville rose” à l’usage des briques aux nuances rosées de ses édifices anciens. La brique, qualifiée de “foraine” en Midi toulousain, habille les façades de couleurs chaudes, du rose le plus doux à l’organe flamboyant. Partez à la découverte de la basilique Saint-Sernin, construite entre le XIe et le XIIe siècle, le cœur historique de Toulouse. Prétendument la plus grande église au monde de style roman, elle suscite encore l’émerveillement avec sa tour octogonale, emblème de la ville rose. Ce monument de brique et de pierre est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Le Capitole, qui accueille l’hôtel de ville, est l’édifice emblématique de la Ville rose.

Toulouse, la ville rose

Les bords de Garonne et le canal du Midi

Une traversée sur la Garonne et ses méandres de canaux offre un des plus beaux panoramas sur la ville et permet de se faire un aperçu de ses monuments historiques. Franchissez l’écluse de Saint-Pierre, passez sous le majestueux pont Neuf et devant des bâtiments classiques du patrimoine toulousain, comme le château d’eau du XIXe siècle, qui a été reconverti en galerie dédiée à la photographie. Plusieurs canaux traversent la ville, dont le canal du Midi, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Les bords de Garonne et le canal du Midi sont d’ailleurs de bons spots pour regarder le soleil se coucher et les monuments s’illuminer à la nuit tombée.

Toulouse, la ville rose

La richesse culturelle

La Fondation Bemberg installée dans l’Hôtel d’Assézat et ses galeries de peinture française moderne méritent le détour. On y trouve des œuvres d’art du XVIe au début du XXe siècle. Ne manquez pas également les Abattoirs, fer de lance de l’art moderne et contemporain de Toulouse. Vous pourrez notamment admirer La dépouille du Minotaure en costume d'Arlequin peint en 1936 par Pablo Picasso, l'œuvre la plus emblématique de la collection. Enfin, faites un détour par le musée des Augustins. Cet ancien couvent de moines augustins à l’architecture gothique abrite le musée des Beaux-Arts

Toulouse, la ville rose

La gastronomie

On ne saurait trop vous recommander le cassoulet, invention toulousaine, dont le nom fait référence à la casserole en terre cuite dans laquelle il mijote. Copieusement garni de haricots blancs, morceaux de porc saucisses blanches et de Toulouse, lard et confit d’oie, le véritable cassoulet Toulousain n’obtiendra pas l’approbation de votre cardiologue. Mais les riches ragoûts mijotés sont une expérience incontournable de la gastronomie du Sud-Ouest.

Toulouse, la ville rose

Se déplacer à Toulouse

La plupart des vols à destination de Toulouse décollent de Paris. Comptez cinq heures en TGV depuis la gare Montparnasse. Que ce soit en métro, en bus ou en tramway, le réseau de transports en commun permet de se déplacer très facilement avec le même titre de transport. VélôToulouse propose plus de 280 stations réparties dans toute la ville. Enfin, les nombreux canaux qui traversent la ville sont à parcourir à pied, à vélo ou encore en bateau.